game-changers-momu-anvers-particule-deluxe

Culture: Game Changers au MoMu d’Anvers

8

L’exposition « Game Changers – Réinventer la silhouette du 20ième siècle » parcourt le travail avant-gardiste du couturier Cristóbal Balenciaga. Ses conceptions novatrices du milieu du 20e siècle ont fait naître une silhouette nouvelle, donnant plus de place au corps et créant des volumes architecturaux. Avec les pionniers des années 1920-30 et, plus tard, les designers des années 1980-90, il a créé une alternative à la silhouette de sablier d’alors. Ce groupe « Game Changers » regardait la mode du 20e siècle avec une nouvelle perspective. Des influences japonaises, comme le kimono, ont libéré la femme de son corset au début du 20e siècle. Les créateurs de mode tels que Madeleine Vionnet, Paul Poiret et Coco Chanel ont dans les années 1920-30, chacun à leur manière, donné forme à cette liberté, tant par leurs innovations techniques que leurs idées modernes sur la féminité. À la fin du 20e siècle, les limites de la silhouette féminine sont explorées davantage par les designers japonais et belges comme Issey Miyake, Yohji Yamamoto, Comme des Garçons, Ann Demeulemeester et Martin Margiela. Ils donnent place à de nouvelles formes et contours du corps et un nouveau sens à ce qui peut être considéré comme la mode. Le créateur de mode basque Cristóbal Balenciaga (1895 à 1972), personnage clé et architecte de la rénovation entre les deux périodes, occupe une place centrale dans l’exposition. Ses modèles et ses œuvres sont en première ligne. Les autres créateurs qui sont présentés développaient des idées radicales similaires, chacun à leur manière, et repoussaient les limites de la silhouette féminine classique. La mode est ainsi plus qu’une suite de tendances; elle devient une façon de donner forme au corps, à l’espace et au mouvement. La collection « Body Meets Dress, Dress Meets Body » de 1997 de Rei Kawakubo montre à quel point ce nouveau langage des formes fait désormais partie de la scène de la mode. “La Haute Couture est un grand orchestre que seul Balenciaga sait diriger, tous les autres créateurs que nous sommes suivons simplement ses indications.” Christian Dior. L’exposition rassemble 100 silhouettes de couture et de prêt-à-porter uniques de notamment Cristóbal Balenciaga, Paul Poiret, Madeleine Vionnet, Gabrielle Chanel, mais aussi d’Issey Miyake, Ann Demeulemeester, Comme des Garçons, Yohji Yamamoto et Maison Martin Margiela. Le MoMu travaille entres autres avec les prestigieuses collections du Musée de la Fashion Institute of Technology à New York, V&A, MUDE Lisbonne et Musée Galliera.




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire